Nothing i can do

And you think there’s nothing I can do

Maybe you never knew, you never knew

And you think there’s nothing I can live

Maybe you never knew, you never knew

 

J’évite les tremplins

Je préfère tracer ma propre route tout en restant humble

Mais le goût amer du vide ne pourra combler ma faim

Combien de fois devrais-je tourner les pages de cette histoire sans fin

Que je m’efforce d’écrire sans failles

Je ne crois plus aux mirages, non je ne crois plus aux discours

Crois moi que les conseils de maman te serviront un jour

Je garde dans le creux de ma main la clef pour mon prochain séjour

 

And you think there’s nothing I can do

Maybe you never knew, you never knew

And you think there’s nothing I can live

Maybe you never knew, you never knew

 

Même sur les pas de ma ville j’en perds le fil

Tous mes souvenirs se brouillent et se perdent à chaque battement de cil

Non je ne suis pas utopique, le cerveau qui grille

Je me perds encore dans les ruelles sombres de ma ville

Je veux que tu me pardonne encore si je repasse par-dessus bord

Malgré mes tords quand tu t’endors repense à nos corps en accord

Aujourd’hui je creuse un trou pour enterrer mes remords

Demain je te ferais rugir d’amour, ce soir le lion n’est pas mort

 

And you think there’s nothing I can do

Maybe you never knew, you never knew

And you think there’s nothing I can live

Maybe you never knew, you never knew

© 2017-2019 by Q.L - Created with Wix.com